Auvergne-Rhône-Alpes

Nicolas Momein

Né⋅e en 1980

Vit et travaille à Paris et Saint-Étienne

Représenté⋅e par Galerie Ceysson & Bénétière, Saint-Étienne, Paris, Luxembourg, Genève, New York

« Chez Nicolas Momein, qui a derrière lui une solide expérience d'artisan tapissier, l'idée git en fœtus dans une forme matérielle qui la révulse. Produisant des sortes de "déchets" de design (ou de design déchu), il intente d'emblée à sa production déjà considérable un procès en signification interminable : sont-ce des projets avortés ou des avortements de projets ? Chaque objet semble un produit dérivé d'un manquement programmatique, comme si l'inconscient affecté aux tâches fonctionnelles subalternes s'attachait à mimer les choses courantes comme un embouteillage de vanités. Chacun est le fruit d'un geste simple : mouler, coller, carder, tailler, souder, stratifier, etc., mais chaque geste s'emporte vers son dérapage, sa précision excessive, et au lieu, semble-t-il, de coopter la matière élue à l'idée visée, aboutit à une forme intermédiaire, au design comme flouté et anarchique, avorté. A l'heure où tout est devenu design, Momein en "fakirise" la fonction comme fondement magique à une stature d'œuvre ! » [...]

Extrait du texte La forme quoi de Vincent Labaume, commissaire de l'exposition La tradition du dégoût, Galerie Christophe Gaillard, Paris, 2012