Œuvres dans l'espace public
Francesco Finizio

Errare Humanum Est

1% artistique, 2004
Lycée Chevreuil Blancarde, Marseille

Le contexte
Les élèves de 1ère L du Lycée Chevreul Blancarde, passent commande d'une œuvre à un artiste pour le réaménagement d'un couloir situé au sein de leur établissement.

La commande
Réaménagement du couloir d’un lycée.

Des élèves du Lycée Chevreul ont travaillé pendant une année avec le BCD dans le cadre d’une classe à projet artistique et culturel, sur le patrimoine Nouveaux commanditaires dans leur ville. Puis ils ont souhaité passer commande à leur tour et choisi d’intervenir sur un couloir de leur lycée. Construit pour relier deux bâtiments, le couloir était à l’origine un jardin. Maintenant, ce lieu de passage est aussi un important espace de discussion et de rencontre. Francesco Finizio a proposé d’intégrer le quotidien narratif du couloir à la demande de transformation première, tournée vers le bien-être. Le couloir a été repeint aux couleurs d’un jardin, et un caisson lumineux a été placé à l’entrée. Inscrite sur ce caisson, la maxime Errare humanum est renvoie à la principale transformation proposée par l’artiste : l’ajout d’une série de portes factices, toutes identiques, qui se confondent avec les ouvertures originales. L’œuvre matérialise de façon humoristique les interrogations des élèves sur l’avenir.

Au quotidien, cet espace sert à la fois de passage pour se rendre à une salle de cours, de lieu de détente pendant les récréations et les intercours et de lieu de discussion, d'échange d'information, de rencontres entre les classes. La réalisation de Francesco Finizio intégre l'existant : l'envie de bien-être associée aux moments de détente, la narration aux histoires du quotidien véhiculées par les élèves, les effets lumineux s'inspirant de ce contexte. L'œuvre Errare humanum est, modifie ainsi l'environnement quotidien des élèves tout en matérialisant de façon humoristique leurs interrogations sur l'avenir, à travers la création d'une série de portes, toutes identiques, certaines s'ouvrant sur des classes et certaines factices.