NEW
Nouvelle-Aquitaine

Sophie Mouron

Né⋅e en 1966

Vit et travaille à Bordeaux

L’une de mes principales occupations est de vérifier la façon dont les secondes se suivent. De voir aussi si certaines se précèdent.
D’autres tâches m’accaparent toutefois : mesurer les nuages, inventorier l’eau qui coule et recenser celle qui tombe, estimer l’air, scruter le vent, contempler l’atmosphère, surprendre des apparitions, tout autant que des disparitions, etc. Et puis j’étudie assidûment où l’avant et l’après se rejoignent, mais aussi quand l’intérieur se change en extérieur. Et vice versa.
C’est toujours une histoire de passage de l’en deçà à l’au-delà, d’allure des choses et de réalité des instants qui échappent.

Sophie Mouron a toujours pratiqué la photographie, un moyen peut-être d’apposer un filtre sur le monde. Après une formation initiale de 6 années de dessin en ateliers, elle a commencé à travailler sur notre relation à l’espace dès ses années de licence et de maîtrise à l’UFR d’Arts Plastiques de Paris I - Saint Charles. Elle poursuit aujourd’hui ses recherches à travers, toujours, des interventions et installations dans l’espace, des projets sonores, la vidéo, et, la photographie qui, sous forme de séries, a pris de plus en plus d’importance dans son travail à mesure qu’elle y rendait plus étroite la corrélation entre espace et temps.

À Bordeaux depuis 2011, elle y fonde, avec Mirsad Jazic et Emmanuel Ballangé, le collectif 0,100 en 2015, lequel a élaboré une vingtaine d’expositions et invité une trentaine d’artistes.