NEW
Provence-Alpes-Côte-d'Azur

Guillaume Chamahian

Né⋅e en 1975

Vit et travaille à Marseille

Représenté⋅e par Galerie Lhoste Art Contemporain

Guillaume chamahian est né en 1975. Il vit et travaille à Marseille. C'est un artiste autodidacte. Son travail est représenté par avec la Galerie Lhoste Art Contemporain à Arles et collabore avec la Galerie Analix Forever à Genève. Il a fondé et dirigé le festival Les Nuits Photographiques à Paris.

Urbanisme no-limit en Chine, disruption façon Stiegler, génocide Khmer, disparition de l'homme et de dieu... En quinze ans d'écriture photographique apatride, Guillaume Chamahian a exploré le devenir humain, dans ses plis les plus sombres. Photographe autodidacte, il a ralenti sa production depuis quelques années. Son geste s'est tourné vers la collecte et l'agencement d'images déjà existantes : celles charriées par le flux du web. Terroristes, résistants, victimes, bourreaux, héros ou criminels de guerre. Aujourd'hui, dans la continuité de son travail sur la violence et les conflits et comment sont-ils traités médiatiquement, l'artiste se penche sur les médias de masses, interroge les cadres de l'information, capture des résonnances historiques inattendues et détourne les contenus. Emprise du journalisme, guerres médiatiques, mécanismes de violence...
Paul Ardenne, historien de l'art, écrit à propos de son travail : « Guillaume Chamahian a développé une oeuvre singulière, particulièrement originale, à la croisée de la photographie documentaire, de l'art conceptuel et de l'art de dénonciation politique et d'investigation. Son domaine de prédilection est la relation collective aux images issues de l'univers politique, dont sa photographie, fréquemment accompagnée de commentaires ciblant précisément leur objet, se saisit pour en permettre une relecture distanciée. Un artiste du réel, de ses représentations et de leurs traitements et retraitements. »

Son travail a été présenté aux Rencontres d'Arles, au Musée de L'Élysée à Lausanne, aux Archives Nationales à Paris, au Musée Abderrahman Slaoui à Casablanca, à la galerie Superficie à Barcelone ou la galerie Analix Forever à Genève.