Bretagne

François Dilasser

Né⋅e en 1926, décédé⋅e en 2012

François Dilasser (1926-2012) a toujours vécu et travaillé à Lesneven, un bourg de Bretagne. Il a appris son métier à travers ses figures tutélaires, Matisse, Picasso, Cézanne, Gauguin, Klee mais aussi et surtout Bissière dont il a été le disciple secret. Comme lui, il s’est défié du brillant de l’huile et a préféré les tons mats de l’acrylique par lesquels il a retrouvé par bribes ou dévotions involontaires Giotto, Uccello, Sassetta, Lorenzetti, leurs empilements de plans et leurs perspectives triangulées, comme l’écrit Antoinette Dilasser, témoin et chroniqueuse de l’œuvre.

« Je ne pars jamais du réel directement, même si je me rends compte parfois après coup que telle forme correspond à des choses que j'ai enregistrées. C'est toujours une forme qui surgit et ensuite il lui arrive toute sorte d'avatars ... Ca peut évoquer une nature morte, devenir paysager, ou une forme humaine. C'est sans doute pourquoi par moments je ne mets pas de titre à mes tableaux, pour que cette forme puisse continuer à glisser d'un sens à l'autre ...

Je crayonne sans penser à rien, j'essaie de laisser ma main libre. Je ne veux rien, j'essaie de découvrir quelque chose que je ne connais pas ... petit à petit une idée ou plutôt une forme se dégage ... Je ne la nomme pas, je la sens vivante. Il y a des moments où je le sais : elle est là. » F. Dilasser

in A. Dilasser, D., Le temps qu'il fait, 2003