MÀJ
Nouvelle-Aquitaine

Anne-Marie Durou

Né⋅e en 1966

Vit et travaille à Bordeaux

"Anne-Marie Durou applique une théorie de l'écart, distorsion entre ce qui est attendu et ce qui existe. La noble harmonie des décors théâtraux gravés, évocateurs des classiques boiseries intérieures du XVIIIe siècle, déroute l'œil par une perspective inattendue qui trouble la vision habituelle : l'attention est attirée par des axes qui se révèlent après coup, au-delà de l'apparent et de l'immédiat. Le spectateur est projeté dans une nébuleuse temporelle et spatiale ; un cheminement s'amorce dans les souvenirs, les œuvres rappellent des situations vécues et des objets vus, mais dans un flou fertile en sensations : rien de net ni de précis, et pourtant la certitude d'une chatoyante richesse en soi comme les ombres projetées et tremblantes de la fameuse allégorie platonicienne de la caverne. Le dépaysement s'opère par l'intermédiaire d'éléments usuels installés dans un décor insolite, souvent onirique. La composition devient exotique au sens étymologique : elle est une représentation "de l'extérieur", donc autre et étrangère, fantastique par conséquent."

Extrait du texte de Sylviane Pène, "Double vue", 2013