NEW
Occitanie

Yohann Gozard

Né⋅e en 1977

Vit et travaille à Sète

Lorsqu’il parle de son travail de photographie nocturne, Yohann Gozard aime rappeler que la nuit n’est pas l’absence de lumière. Elle est une temporalité à clarté incertaine, une ambiance à faible proportion de photons. Il raconte comment il parcourt la nuit, l’explore et la traverse. Alors que la vie est endormie, il peut passer des heures avant de pouvoir identifier le bon angle qui à son tour donnera lieu à de longues prises de vue permettant de contrebalancer la ténuité de la lumière. S’ouvre alors un travail d’atelier – qu’il aime aussi volontiers aborder –, de retouches, pour diriger l’image exactement vers ce qu’il souhaite. Loin de la mythologie du photographe qui se saisit d’un instant furtif du réel, il exploite le numérique pour toutes ses potentialités. C’est donc depuis une profonde expérience dans le paysage capté et au travers d’un « chantier de pixels » que l’image est finalement devenue. Le public peut alors s’y confronter. La densité de matière qu’elle contient exprime la profondeur de la nuit, son ressenti le plus sensible. On pense au « temps qui se chique » dont parlait Cioran et on peut se figurer l’artiste, dans ces nuits de captation, une forme qui se love dans sa contre-forme.
(Paul de Sorbier, extrait)

Le dossier de Yohann Gozard est en cours d'élaboration et sera publié courant 2022. En attendant, vous pouvez consulter son site internet: www.yohanngozard.com