Provence-Alpes-Côte-d'Azur

Thierry Agnone

Né⋅e en 1964

Vit et travaille à Marseille et Paris

Représenté⋅e par Galeries Patricia Dorfmann, Paris; Pierogi 2000, New-York

Depuis vingt cinq ans mon travail plastique consiste principalement à la pratique du dessin (rotring 01, feutres, crayons de couleurs) et à la sculpture (résine polyester, assemblage de matières plastiques, gravures sur carton, escarpins en papier). ll y a deux ans j'ai décidé de mettre mon travail en abîme et de prendre de nouveaux risques en m'attelant à la tache monstrueuse et magnifique de transcrire mon univers en peinture. Il a fallu d'abord que je définisse mes schémas techniques, support, formats, technique de peinture. Après une période de six mois environ ou je pataugeais dans mon atelier en essayant de mettre en place une colonne vertébrale qui fasse sens et ou je tentais d'éliminer les scories propres à la pratique, je me dégageais peu a peu des éléments perturbateurs liés à mes habitudes, comme un vocabulaire à inventer. Je décidais de produire une série d'une quinzaine de toiles de grands formats (140 cm x 190 cm), ainsi qu'une série de grands dessins. Une évidence s'imposa alors sous forme littéraire. L'Enfer de Dante serait mon fil conducteur, non pour illustrer le livre ou pour m'en servir d'inspiration frontale. Je sentais cela plus comme une allégorie qui porterait mon travail et qui serait mon fil d'Ariane, mon garde-fou et mon moteur.
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate, vous qui entrez, lâchez toute espérance. Ce prologue à l'Enfer de Dante me parait tout à fait approprié à celui qui veut entrer en peinture. J'en ai fait mon miel pour la série que je souhaite présenter chez Patricia Dorfmann et qui j'espère saura retenir votre attention tant par sa volonté formelle de montrer l'insondable que d'explorer les possibles de mon univers.

Thierry Agnone, note d'intention (2017)