Auvergne-Rhône-Alpes

Sophie Dejode & Bertrand Lacombe

Vit et travaille à Marseille et en Haute-Savoie

« Notre travail représente un corps politique au sein du champ de l’art. Dans un premier temps, nous avons développé entre 2000 et 2010 Floating Land : un territoire mouvant offrant à l’Art des hébergements alternatifs, puis progressivement nous nous sommes attachés à détracter formellement la représentation que l’on se fait de corps humains composant une machine, un système. Nous faisons ainsi glisser la gueule du pouvoir d’une échelle vers une autre, reliant maquettes, sculptures, monuments et évènements éphémères. Enfin, ces dernières années, les corps et les questions structurelles et dynamiques que nous avons engagé entrecroisent les genres artistiques et font place à une monstruosité qui insère à l’intérieur même de l’œuvre la question de l’autonomie d’un système. »
S.D & B.L.

« L'univers référentiel de Dejode et Lacombe est constitué de jeux vidéos et d'ordinateurs, de séries B et de grand cinéma, de science-fiction et de littérature classique, d'art et de skate... Encore une manifestation d'un art cool et pop, une application sans invention des préceptes de l'esthétique relationnelle ? Non, la relation proposée au spectateur est piègeuse et le parc est bien plus pervers et cynique que ce qu'il laisse entrevoir au premier regard. Ce qui retient l'attention chez eux, c'est l'inépuisable imagination et sa mise en forme doublée d'une formidable énergie qui rend tout possible, même déplacer des montagnes. » […]

Extrait du texte de Yann Chevalier, pour l'exposition Kamikaze 2089, Le Confort Moderne, Poitiers, 2004