Auvergne-Rhône-Alpes

Lucy Watts

Né⋅e en 1988

Vit et travaille à Isère

Texte de Françoise Lonardoni, 2015
Pour l'exposition Sketch in, sketch out, en duo avec Ludovic Paquelier, Espace arts plastiques Madeleine-Lambert, Vénissieux

"La matière première de Lucy Watts est l'information, qu'elle collecte sur un mode malicieux et critique. Elle épingle les produits invraisemblables créés par la société de consommation, les statistiques en tous genres, l'invasion des messages marketing, dont nous ne percevons plus l'insistance ni l'incongruité par habituation1. Son travail consiste à les reproduire dans un autre cadre, à l'aide de techniques lentes, comme le dessin ou l'estampe : sérigraphie, lithographie, des supports qui sont aussi capables de mobilité et accusent une faible valeur marchande.

La force du propos vient certainement de ce que Lucy Watts n'invente rien : tous les sujets relevés ont existé. La simplicité du travail plastique accompagne et amplifie la brièveté des messages. Le dessin est clair et laisse poindre l'approximation manuelle ; les couleurs en aplats se tiennent à l'intérieur du contour. Ce style légèrement comics, appliqué à des camemberts statistiques ou des produits publicitaires a de quoi entamer leur crédibilité. La visée de l'artiste est claire. Il ne s'agit pas seulement de montrer les stratégies à l'œuvre dans le monde du message, ou la crédulité des consommateurs que nous sommes, ce qui reviendrait à affaiblir l'art en l'entraînant sur le terrain de la morale. C'est plutôt notre "instinct statistique"2 qui est révélé, cette fonction acquise qui entraîne vers une « rationalité déraisonnable » justifiant tout.
Le dérèglement est un autre mécanisme de prédilection pour cette jeune artiste d'origine anglaise, sensible au nonsense. Rompue aux techniques de l'estampe (la lithographie notamment), elle utilise les ressources de cette technique pour emmêler les propositions et approcher du territoire de l'absurde : des schémas statistiques répondant à un code couleurs changent de couleur selon les épreuves, annihilant leur lecture ; une affiche publicitaire pour animaux est tirée en différentes couleurs, présentées côte à côte. Ce dérèglement de la mécanique informative, habité par l'humour, produit l'effet salutaire d'exposer, au-delà des dessins, l'omniprésence de fausses vérités, justifiées par des schémas tout aussi fallacieux, ou l'absurdité d'une créativité investie dans la consommation. De nous rendre, donc, pour un temps, ou pour longtemps, notre humour et notre acuité critique.

"

1 En psychologie, l'habituation constitue une forme d'apprentissage, qui consiste en la diminution graduelle de l'intensité ou de la fréquence d'une réponse lorsque le stimulus est présenté de manière répétée (Wikipedia)

2 "Notre instinct statistique découpant en couches la substance réelle et virtuelle des qualités humaines, des destins, des accidents et passions, taux de chômage, taux sanguin..." Hubert Lucot, Christ sauvé ? - Tarabuste éd., 2010