Auvergne-Rhône-Alpes

Laurent Pernel

Né⋅e en 1973

Vit et travaille à Lyon

Représenté⋅e par Galerie Houg, Paris

« Je travaille dans un rapport contextuel avec le lieu qui me reçoit, par une approche physique et sensorielle de l'espace. C'est au travers du bricolage que j'interroge l'architecture, grâce à des gestes simples comme coller, déchirer, couper, nouer. La pratique du dessin est préalable à mes interventions, comme phase d'enregistrement me permettant d'appréhender le lieu.
Je tente de mettre sur une même ligne de lecture des lieux ou des éléments que rien n'amènerait à se rencontrer. Mes recherches s'élaborent souvent par soustraction d'éléments pour arriver à quelque chose de simple, de très instantané, comme une flagrance qui surgit. La notion de projet y est récurrente. Sans être dans une attitude d'architecte, j’en utilise les outils, comme la maquette ou le plan.
Le fondement de mon travail repose sur la sculpture, dans un sens assez large si l'on considère que l'architecture peut-être une sculpture habitée. Ce rapport à la sculpture peut également prendre la forme de vidéos ou de photos.
Depuis 2011, mon travail photographique se concrétise notamment par la production de livrets en très petite édition (cinq maximum), leur conférant ainsi un statut de livre d'artiste. Cette forme m'intéresse pour son autonomie de production et son faible coût, m'ouvrant un champ d'expérimentation très étendu.
Quant à ma production de vidéos, elle se scinde en deux axes. D’une part, un ensemble de situations, de gestes et d'actions performatives face à la caméra, souvent dans un contexte urbain où je me mets en scène. L'autre volet est un travail sur le paysage, dans lequel je mets en place des situations fictionnelles avec des personnages. Le montage vidéo se réfère au cinéma et propose une histoire possible, qui souvent m'échappe. »

Laurent Pernel, 2012