Auvergne-Rhône-Alpes

Jean-Claude Guillaumon

Né⋅e en 1943

Vit et travaille à Genas (Rhône)

« Jean-Claude Guillaumon est un artiste autodidacte qui s’est impliqué dans la vie artistique lyonnaise dès les années 1960. L’émergence des nouvelles formes d’art liées aux secondes avant-gardes est encore très centralisée à l’époque et ces artistes, engagés en région, font figure de pionniers.
Il décide d’abord d’être peintre avant de découvrir le happening et l’art environnemental à la Biennale de Venise de 1964 où les Pop artistes américains sont très représentés. Il se tourne alors vers la branche française du courant Fluxus incarné à l’époque par Robert Filliou à Paris et Ben pour le Sud de la France. Privilégiant le happening et toutes les formes d’art éphémère plébiscitées par des courants de pensée opposés frontalement à la société de consommation, il reprend à son compte la fameuse maxime « L’art c’est la vie ». Avec un groupe d’amis, il organise ainsi de nombreux happenings à Lyon. […] Au début des années 1970, toujours en quête de nouveauté, Guillaumon s’éloigne de la forme du happening et du mouvement Fluxus dont les discours et les méthodes sont déjà bien établis. Il réalise alors ses premiers clichés photographiques en noir et blanc où il met en scène son propre corps dans des situations souvent burlesques. » […]
Extrait de la notice de Antoine Huet pour l’Institut d’art contemporain, Villeurbanne / Rhône-Alpes, mars 2015

« Après avoir pratiqué le happening et la performance, j'ai pris l'appareil photo pour me mettre en jeu et ne devenir plus qu'un acteur fixe et muet. À partir de 1980, je me suis multiplié dans des compositions photographiques pour jouer tous les rôles du genre humain. L'humour et la dérision, omniprésents dans ce travail, sont les seules façons de détruire la vanité de la représentation de ma propre image : je joue ainsi le rôle de l'homme ordinaire, mais aussi celui de l'artiste, de sa place dans la société, en référence à l'histoire de la peinture. »

J-C. Guillaumon