NEW
Nouvelle-Aquitaine

Geörgette Power

Né⋅e en 1987

Vit et travaille à Bordeaux

"Partant du travail de ma propre mise en scène à travers l’usage du pseudonyme et de l’auto-filmage, ma pratique s’est peu à peu déployée en transmedia. D’emblée, la collision entre ce prénom et ce nom d’emprunt laisse entendre une étrange tonalité. En faisant dériver mon identité, cette signature erronée m’a ouvert la voie à toute une série de détournements.

Au sein de grandes catégories bien établies telles que le langage, la nature, l’identité, je me saisis d’objets préexistants (signalétique routière, cabine de photomaton, horloges, espaces verts, etc.) afin de les altérer, de les conduire vers des climats oniriques.

Cette langue du rêve se construit en mêlant prises de vues réelles, collage, animation 2D, 3D, textes, langues étrangères ou inventées, voix humaines, animales et de synthèse, effets divers de post-production. Mes productions proposent d’être les véhicules de consciences modifiées. Sur leurs chemins narratifs, nous croisons le monde en modélisations, des êtres sans corps, des situations cocasses dans lesquelles le vide environnant prend la valeur d’une lumière qui illumine routes, axes, trajectoires, perspective.

À l’instar des rêves, c’est toutefois un état du réel et du monde qui s’y acte. Le sommeil profond valide la fragmentation de notre unité. Notre syntaxe peut y être celle d’une algue, d’un octet, d’un oursin, d’un chien, d’un loup, nous révélant ainsi êtres pluriels ; nous sommes trans en puissance."