MÀJ
Bretagne

Camille Girard et Paul Brunet

Vit et travaille à Quimper

"Camille Girard et Paul Brunet saisissent à quatre mains les échos du monde par une pratique assidue du dessin. Un dessin, à la manière des plus grands mangakas, nourri d’attentions à ce que nous avons sous les yeux de plus simple ou de plus trivial, un chat qui vous fixe, une collection de jouets, un jardin sous la neige. Mais ils sont tout aussi attentifs à ce qui nourri notre regard, les livres lus, les oeuvres digérées, les films à revoir ou à découvrir. Soit un paysage culturel à l’image de ceux qui font parler la nuit et tiennent alerte le jour.
Une poétique mettant en relations l’ailleurs et la distance à ce qui engage les proximités. Aussi depuis leur vigie au 24 rue Madame de Pompéry, Camille Girard et Paul Brunet, nous parlent du monde qu’ils ont sous les yeux et des mondes qu’ils désirent, et cela le plus simplement possible, c’est à dire avec la plus grande complexité qu’ils savent nous rendre évidente."
Extrait du texte 24 rue Mme de Pompéry / Un panorama, Bruno Peinado 2012.

"(…) Camille et Paul ont mis au point un art d’observer ce qui pourrait paraître dérisoire ou banal, mais la lumière avec laquelle ils l’éclairent nous convie à y regarder de plus près. Ces instants de vie qu’ils nous offrent, par la multiplication des traits, le soin et la précision de la reproduction manuelle, sont pris dans l’épaisseur du temps. La douceur qui en résulte est l’antithèse d’une action virile ou autocrate, ils accomplissent un art du care, donnent de l’attention. Ils n’ont jamais cessé de nous raconter une certaine politique du vivre ensemble, une utopie de l’amitié au sens large : les ami·e·s, les chats, la maison-grotte, le jardin, la mer – leur monde se partage et se vit avec eux. L’amitié n’est pas un petit club, l’amitié est un art de vivre."
Extrait du texte de Joëlle Bacchetta, 2018